Texte du sujet: "Neige", sujet 5 : "Froide, belle & éphémère"

Souple et sombre. Une chatte ; une araignée ? J’ai pu voir couler le mépris sur son visage, fontaine figée dans une livide nitescence. Aux commissures jointes de ses lèvres s’accrochent des éclats de métal.

**

                Comme je suivais son pas virginal dans la fièvre des alcools, j’ai bu à ses mains un peu des nectars translucides ; je suis partie à l’ascension de sa nuque blême, tant que sa figure hiératique a, je pense, j’en suis sûre, cligné de l’œil. C’est la mer : on la force, elle se dérobe, on se détourne et elle engloutit. Je passe mes nuits au fil de son rasoir austral, fine et froide sa silhouette découpée dans l’aube du Pacifique.

Qui ne s’écorche pas à la banquise de ses silences, n’entend pas. Je circonvolue sans répit, féline, autour du papillon de pierre, jusqu’à ce qu’elle soulève sa paupière implacable et me chasse – mais parfois elle s’ébroue, ascende, et de la nymphe des glaciers surgit comme un ruban de lave où mourir un peu plus.

                Dans la musique, les cordes, elle a son palais sidéral où tout est flamme algide.

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Justine
Mais quel talant x) Bravo
Leeloorocks
Bonjour, vous avez beaucoup trop de talent, c'est pénible.

Merci.

<3

AirellaRed
Baudelaire, sors de ce corps!

J'ai un assez bon niveau de vocabulaire, mais là, tu m'as appris deux mots, rien qu'en dix lignes: algide et nitescence. Et j'aime comme ils sonnent!

Oui, comme Yoxigen, il y a quelque chose dans tes textes qui est indéfinissab le, et qui nous les fait aimer. N'arrête jamais d'écrire, stp.

Yoxigen
Je surkiffe, comme d'hab, il y a une musicalité, une sensibilité, je sais pas pourquoi j'aime tes textes, mais je les aime. Sûr.

Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.