Peut-on parler de l'enfance sans évoquer la période, charnière, de l'adolescence ? Du passage de l'enfance à l'age adulte ?

 “L'adolescence ne laisse un bon souvenir qu'aux adultes ayant mauvaise mémoire.”
- François Truffaut

À travers ce sujet, nous vous invitons à écrire un récit initiatique mettant en scène le passage de l'adolescence à l'age adulte.

Citons cet article:

Le récit initiatique est un récit d’apprentissage avec des particularités. Il montre le parcours d’un jeune qui va grandir, passer de l’adolescence à l’âge adulte, après avoir triomphé d’épreuves et d’obstacles.

Il renvoie aux pratiques de certaines sociétés qui ont établi des rites de passage. Le passage est souvent matérialisé par un passeur et présente une dimension symbolique. Dans certains récits, le héros joue pour lui-même le rôle du passeur.

Pour que le récit d’apprentissage devienne récit initiatique, il doit y avoir transformation intime de la personnalité, présentée d’une façon plus symbolique que réaliste, avec la découverte de nouvelles valeurs, souvent accompagnée de souffrance. Le critère de temps est nécessaire à l’initiation, à la maturation.

 

Toutes les formes (poésie, conte, nouvelle...) et tous les genres (aventure, SF, tranche de vie...) sont acceptés, tant que les dimensions citées ci-dessus sont respectées : "Etat initial", "épreuves", présence éventuel d'un "passeur", élément jouant le rôle de "rite de passage", jusqu'à arriver à un "état final" différent de l'état initial (en positif, comme la maturité, ou en négatif, comme la perte de l'innocence par exemple).

 

Contrainte de forme : Récit initiatique, mettant en scène l'adolescence.

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.