Ce n'est pas parce qu'on devient adulte que l'on cesse de rêver ! D'une belle vie, de luxe, de consommation effrénée... D'amour... Ou d'un monde meilleur. Mais pour lui donner vie, rêver ne suffit pas ! Il faut aussi convaincre...

 

"I Have A Dream" est un discours connu de tous prononcé par Martin Luther King le 28 août 1963, à l’occasion du centenaire de l’abolition de l’esclavage aux États-Unis. Ce discours fut tenu à l'issue d'une grande marche sur Washington "emplois et liberté", marche qui s'acheva devant le mémorial de Lincoln. Ce discours, ce "rêve partagé", transforma la ségrégation raciale des États du Sud en véritable honte nationale.

Rassemblement, choix de la date, choix du lieu, tout est fait, jusqu'au contexte, pour en faire un évènement historique. Mais sans un discours à la hauteur des enjeux, un discours considéré encore aujourd'hui comme l'un des plus marquants de l'histoire de l'humanité, nul doute que le combat pour les droits civiques n'aurait pas connu les victoires tant attendues.

L'une des règles d'or de l'art de convaincre, c'est d'utiliser ces trois éléments :

  • Logos (logique) (théorisé par Aristote et Dé­mosthè­ne) : C’est le discours rationnel logique et argumenté apte à persuader.
  • Ethos (crédibilité) (Cicé­ron) : C’est la prestance, l’éthique et la réputation de l’orateur destinés à produire une impression favorable sur son public.
  • Pathos (émotionnel) (mis en avant par Platon) : C’est l’émotion, la séduction, le toucher, l’empathie entre l’argumentateur et sa cible.

Cet article montre des exemples de ces trois éléments à partir du discours de Luther King.

A vous maintenant de rédiger une lettre ouverte en utilisant ces trois leviers de la persuasion, afin d'obtenir la concrétisation d'un de vos rêves. Ce peut-être un grand enjeu de société, tout comme la lettre d'un enfant à ses parents afin d'obtenir plus de bonbons et d'argent de poche, par exemple. Ou une lettre à la vie pour obtenir plus d'été, une lettre à la nuit pour qu'elle se fasse plus douce... 

Contrainte de genre : Lettre ouverte.

Contrainte de forme : utilisation des trois formes de rhétorique Logos / Ethos / Pathos.

 

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Textes soumis:
  • Ne fermons pas les yeux ! - par A-Nacht.

  • Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.