"C'est le pays joyeux

Des enfants heureux,

Des monstres gentils,

Oui c'est un paradis"

- générique de Casimir

 

De plus en plus, dans les fictions modernes, les Monstres sont présentés comme des créatures sympathiques et bénéfiques. On s'éloigne ainsi des grandes figures horrifiques d'antan. Casimir, bien sûr, mais plus récemment les Minions de "Moi, moche et méchant", "Shreck" ou les personnages de "Monstres & Cie". On peut penser aussi à "Casper le fantôme", à "Denver le dernier dinosaure", aux "Gremlins" (tant qu'ils suivent un régime alimentaire adapté !) ou à la série "Alf".

 

C'est un de ses "monstres gentils" que nous vous proposons ici d'imaginer, en les métamorphosant en figures poétiques (et pourquoi pas ?).

"Il y a des monstres qui sont très bons,

qui s'assoient contre vous les yeux clos de tendresse

Et sur votre poignet

Posent leur patte velue..."

- Eugène Guillevic, "Terraqué"

 

 En s'inspirant de ce poème, et de l'accroche "Il y a des monstres...", écrivez vos propres vers (ou votre prose poétique) décrivant une (ou plusieurs !) de ces créatures.

 

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Textes soumis:
  • Gentil Affie - par A-Nacht.
  • Il y a des monstres - par Seb.

  • Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.