Ce dernier sujet, plus complexe, contient plus de contraintes de formes que les précédents, plus libres.

Il emprunte au poème de Boris Vian "Je voudrais pas crever". Il s'agit de reprendre la proposition (un peu modifiée pour l'occasion) "Je voudrais pas mourir / sans avoir inventé", et d'y accoler sa liste de désirs, de buts, d'envies.

Comme toute poésie, le rythme sera important. Vous remarquerez à la lecture du poème la répétition de certains sons, les allitérations et les assonances. N'hésitez pas à en fabriquer vous aussi, ici et là, et même mieux : appréciez celles que vous ne manquerez pas de faire spontanément.

Ici, le poème original :

"Je voudrais pas crever

Sans qu'on ait inventé

Les roses éternelles

La journée de deux heures

La mer à la montagne

La fin de la douleur

Les journées en couleur

Tous les enfants contents

Et plein de trucs encore

Qui dorment dans les crânes

Des géniaux ingénieurs

Des jardiniers joviaux

Des soucieux socialistes

Des urbains urbanistes

Et des pensifs penseurs

Tant de choses à voir

À voir et à z'entendre

Tant de temps à attendre

À chercher dans le noir..."

- Boris Vian, "Je voudrais pas crever"

Contraintes de genre : Poésie, Slam, Chansons, ou tout texte qui joue sur le rythme.

Contraintes de forme : Tenter de jouer le plus possibles sur les répétitions et les figures de style "Assonance" et "Allitération".

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Textes soumis:
  • "Je ne voudrais pas mourir sans avoir inventé" - par Seb.
  • Alegriagrilla - par Peacock.
  • Je voudrais pas mourir - par A-Nacht.

  • Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.