Texte du sujet: Animalité, sujet 5 : "Croc Blanc"

Tourner en rond...rond...rond... Les hommes disent que le cercle est la perfection... Depuis quand une prison ronde est une perfection en soi ?

Depuis quand rester dans un bassin pendant 14h où on ne peux même pas se mouvoir est positif ? Depuis quand arracher quelqu'un de son habitat naturel est positif ? Alors oui, positif pour les humains et leur désir de satisfaire leur besoins égoïstes de voir des espèces animales non localisées dans leur habitat.

Personnellement, j'avais rien demandé à personne. Je n'avais jamais demandé à être arraché à ma famille alors que nous nagions tranquilles dans le vaste océan islandais. Je n'avais pas demandé à croiser ce bateau de pêcheurs. Je n'avais pas demandé à être emmené dans un parc aquatique du Sud de la France pour servir de bête de foire.

Certes je suis un animal, un cétacés pour être précis. Une orque mâle si vous voulez savoir. Mais comme les humains, j'ai des sentiments ! Je ressens de la peine à être enfermé dans ce bassin dont j'en fais le tour continuellement, tous les jours... Je ressens de la peur devant cette femelle féroce et colérique qui ne supporte pas mon incompétence lors des répétitions et qui se retrouve comme moi punie... Je ressens de la douleur quand elle me mord l'aileron jusqu'au sang, quand j'ouvre les yeux et que cette eau me les brûle... Je ressens de la colère quand je vous vous tous assis autour de mon bassin à applaudir quand j’exécute la moindre guignolade. Comme si j'avais que ça a faire de sauter en l'air, d'attraper du poisson infect, de « chanter » pendant que cette idiote de soigneuse agite ses bras de façon ridicule. Je ressens un profond mépris envers vous, humains. Vous vous croyez supérieurs à nos, les animaux. Sachez que nous vivions sur cette planète bien avant vous. Une planète que vous vous acharnez à détruire pour votre simple plaisir égoïste. Cela ne vous a rien fait de m'ôter à ma famille et mon habitat naturel pour me parquer dans votre attraction touristique...

 

Oh c'est le moment ! Je dois entrer en scène de suite. Je reconnais cette musique... Un coup de sifflet pour annoncer le début...s'en suit après ça un brouhaha d'instruments dont la cacophonie me rendait fou. Puis une voix masculine insupportable qui chante dans une langue inconnue.

Je sens me colocataire violente qui me pousse au niveau de la nageoire caudale avec son énorme tête. Trop c'est trop... Je suis à bout !!!

Tiens tiens...chère soigneuse à qui je dois en partie ma souffrance mentale et physique...n'est ce pas ton joli pied vernis qui trempe à quelques mètres de moi ? Ce pied que tu as posé trop souvent sur ma tête... Le voilà dans ma bouche !!

Je n'ai peut être pas cette pseudo supériorité que vous avez, les humains, mais moi au moins...je peux rester plus longtemps que toi sous l'eau...

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
AirellaRed
L'arroseur arrosé? Non! Le soigneur soigné... définitive ment soigné, de sa folie humaine.

Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.