Texte du sujet: Sorcellerie, sujet 3 : "Rituel"

Pour commencer, s'assoir sur le bord du lit, tout doucement, sans faire de bruit, surtout ne pas la réveiller, surtout ne pas la réveiller...

Lentement, avancer la main jusqu'à son visage, balayer tendrement les cheveux rebelles de son front, dégager ses yeux, son nez, sa bouche.

Sentir son souffle doux.

Je m'approche de son oreille, je ne sais jamais les mots qui vont venir, ils coulent tout seuls, peut-être que mon cœur salue son cœur, que c'est là leur langage secret, je ne sais pas.

Je dis les mots doux, j'égraine le chapelet des petits surnoms, mon albatros à moelle, ma trottinette pour les Galapagos, mon arc-en-ciel de poche, mon ascenseur pour les chats vrais, ma parenthèse à la framboise, mon soleil miniature...

Je dis les mots, encore, les mots qui rassurent, les mots qui chassent les ombres du jour, je dis les mots jusqu’au sourire.

Son sourire.

Parfois, ses lèvres bougent et j'entends "moi aussi", parfois je n'entends rien, je devine.

Qui veillera sur son sommeil quand elle sera loin de moi ? Qui lui dira les mots qui réparent les mots du jour ? Les mots contraintes, les sois gentille, sois sage, fais le bisou à la dame, fais tes devoirs, pense à dire merci, qui lui dira qu'entre ses oreilles il y a un monde à réinventer chaque nuit ?

Qui lui dira les rivières chocolat, les baisers nuages et les châteaux dans le ciel ?

Je ne sais pas.

Je regarde à nouveau son visage apaisé, j'écoute sa respiration et je laisse les vagues de son souffle régulier m'emporter là où les questions n'existent plus.

Cet endroit, dans ma mémoire, où le temps s’est arrêté.

Cet endroit, dans ma mémoire, où le cordon n'a jamais été coupé, ne sera jamais coupé.

Une dernière fois, encore, la regarder, la dévorer, la respirer toute entière, la garder contre moi, à l'intérieur.

Fermer la lumière.

Repartir sur la pointe des pieds.

Longtemps, encore, son sourire reste accroché à mon visage.

Comme un phare au milieu de ma nuit.

Mon soleil miniature...

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MaHell
leurs sourires et leurs rires à jamais dans mon âme. ça me touche beaucoup c'est beau et magique. les enfants sont des morceaux de magie puissent-ils le resté le plus longtemps possible...
Community Builder Avatar
Leeloorocks
Choupitude de l'extrême qui fait fondre mon petit cœur de maman ! Le rituel du matin, du baiser, du réveille-toi, ça me parle tellement et tu le racontes bien !
plancton2000
Finalement c'est toi, la plus choupi. Ce texte va droit au coeur et sans mièvrerie aucune ❤
AirellaRed
Magie de l'incantation... magie de l'enfance. Ce texte aurait pu s'inscrire aussi dans le thème de l'atelier précédent!
A-Nacht
Le plus beau des rituels...

Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.