Texte du sujet: Hasard, sujet 5 : "Hasard & World-Building"

    

 

#48 Renouveau mérité
Revanche de la nature

#8 Fleurs de haine
Invasion larvée de spores (sentientes ?), avec un but à l’égard de l’humanité

#28 Mémoires inventées
« Roman mondial » effaçant la nature ? + les fleurs pénètrent les esprits pour parvenir à leur fins en semant le doute et la discorde

#16 Méchas magiques
 ???

#34 Précarité intemporelle
Société capitaliste exploitant la  majorité et la séparant des éléments magiques naturels déjà présents… A l’aide de méchas magiques ?

#42 Tragédies guerrières
coutumes tribales vs culture de marché ?
batailles épiques, space opera, destructions titanesques… avec des méchas magiques du coup. Nature assujettie à des fins techniques vs nature vnr qui se venge en usant des « vaisseaux » humains ?

****

 

Où ? Terre dans le futur ou autre planète similaire

Quand ? Futur si Terre, passé si autre planète

Quoi ? Quelles valeurs l’humanité va-t-elle se donner pour survivre ? Quel rapport à la nature, à quel prix ? Quelles erreurs dans les factions « positivistes » comme dans les factions écolos ? Société en phase de délitement voire de guerre civile ; tensions dans un monde social complexe pas si différent de l’actuel au niveau des idéaux, mais exacerbé          s

Qui ?

  • des humains tels qu’aujourd’hui, les uns garants d’un système ancien et capitaliste poussé jusqu’au bout de sa logique, les autres cherchant à mettre en place un nouveau système fondé sur un « idéal naturel ».
  • Des végétaux sentients oeuvrant dans l’ombre à leurs buts propres, accélérant l’escalade de violence entre factions

Pourquoi ? voir plus haut

Comment ? ben apparemment des méchas magiques ! + guérilla, spores venimeuses, sciences techniques, manipulation etc

Opposition ? Tout le monde résiste à tout le monde c’est la merde

Genre ? SF

Ton & ambiance : épique, analytique, philosophique, sombre, (ironique ?)

 

***

 

            S’inspirer des Extros de Endymion : possibilités d’harmonie de l’humain avec son environnement, sans tomber dans le cliché du bon sauvage ni dans un usage irraisonné de la technologie. Plonger dans le quotidien des gens, pas si différents de celui d’aujourd’hui mais exacerbé et tourné encore plus ouvertement vers la glorification de la technique et de la production. Montrer les stases sociales, les échappatoires, leurs travers et perversités. Le monde survivant on ne sait comment en équilibre précaire, maintenu tel par ceux qui en profitent, menaçant d’exploser. Opposer toutes les factions entre elles : exploités, exploitants, nature consciente, nature morte, écologistes « rousseauistes », écologistes « futuristes » (comme les Extros), exposer les affinités des unes avec les autres, les clivages possibles même au sein d’un même combat : un monde au bord de la rupture, un monde qui exaspère plus que jamais, du fait des nouvelles possibilités naturelles ou techniques, les idéaux et projets politiques. La technique ne peut pas être tout à fait opposée au règne « naturel » : créer des personnages centraux qui forment le pont, qui permettent un équilibre. Montrer les excès des uns et des autres.
D’une part des tenants du pouvoir dont l’usage de la technique est outrancier et destructeur, elle sert à produire et à réprimer (les méchas !!), à endoctriner, à surveiller, à se maintenir en place en quelque sorte. Pas grand-chose à développer ici, c’est ce qu’on connaît déjà. Un truc à la FFVII Crisis Core
D’autre part les écologistes rousseauistes qui prônent un « retour aux sources » sans comprendre les sources, qui mettent en avant une spiritualité à fins publicitaires, qui rejettent sans nuance tout usage de la technique et ont de fait recours à des arguments archaïques – un peu comme une religion du naturel, sans comprendre ce dernier (régression de la condition féminine, des droits des homosexuels, maladies, réduction de l’espérance de vie etc) (cf nos actuels FakeMed)
Et enfin au milieu les gens qui essaient de comprendre et de survivre tout en élaborant leur propre projet

 

Conclusion : j’ai du mal

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.